Une des plus belles pages de l'histoire des médailles et décorations

A l’origine, la Maison Bacqueville portait le nom de Lasne. Elle avait obtenu en 1790 le droit de frappe. Aujourd’hui, seuls 3 fabricants ont ce droit. En 1869, elle obtint aussi le droit de fabriquer des pièces de monnaie pour Napoléon III. Elle appartenait depuis deux générations à la famille Bacqueville lorsqu’elle fut rachetée, en 1980, par la famille Marck, spécialisée dans les décorations et les uniformes militaires.

 

Reflets vivants, chargées d’histoire, les médailles font la joie des collectionneurs. Dans sa collection particulière, la maison détient un prototype du collier Napoléon III, rappelant ainsi que l’Empereur réhabilita la Légion d’honneur, créée par Napoléon Ier. Autre souvenir de la même époque : un diplôme remis par l’Empereur Maximilien du Mexique, en espagnol, datée de 1865.

 

Onze mois de l’année, la Maison fabrique des médailles de la Légion d’honneur, des médailles militaires, des croix de guerre, des médailles civiles, des palmes académiques, mais aussi des médailles d’ancienneté du travail et des décorations pour collectivité et entreprises. Attention, tout le monde peut se commander une médaille ou une décoration, mais on n’a pas le droit de la porter en public si l’on n’a pas été décoré officiellement. Il s’agit d’une infraction punie par la loi (article 259 du Code pénal).

Droit de frappe remis par Napoléon III Diplôme remis par l’Empereur Maximilien du Mexique